Entreprises & Décideurs

Corporate management: information pour les dirigeants


Entreprises & Décideurs

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable

Volvo lance sa stratégie « tout électrique »





L’annonce faite par le constructeur suédois Volvo le 5 juillet 2017 fait entrer l’industrie automobile dans une nouvelle ère : celle de l’électrique. Tous les constructeurs ont leurs modèles électriques déjà dans le commerce ou dans leurs projets à court et moyen terme, mais Volvo a décidé de ne plus faire de modèles qui soient uniquement disponibles avec des moteurs à combustion.



cc/pixabay
cc/pixabay
Dans un communiqué de presse diffusé le mercredi 5 juillet 2017 Volvo annonce son intention de rendre toute sa gamme électrique. Dès 2019 les premiers modèles Volvo électriques verront le jour et en 2021 pas moins de cinq modèles seront disponibles pour les clients en motorisation électrique. Une stratégie qui passe également par une évolution au sein de la filiale Polestar : elle deviendra une marque à part et aura, en 2021, deux modèles propres.

L’idée de Volvo est simple : permettre au client de choisir sa motorisation quel que soit le modèle et non de l’obliger à choisir entre un modèle qui lui plaît ou une motorisation. Dès 2019 toutes les Volvo seront disponibles en trois motorisations différentes : 100 % électrique, semi-hybride (essence ou diesel) et hybride rechargeable.

Les modèles précédents cette nouvelle gamme qui sera lancée en 2019 seront encore produits et ne bénéficieront pas de version électriques mais avec le temps l’idée est de mettre un terme à la production de modèles uniquement essence ou diesel puisqu’au fur-et-à-mesure que ces modèles sortiront de la gamme Volvo ils ne seront remplacés que par des modèles qui disposent de toutes ces motorisations.

La nouvelle vision de Volvo s’inscrit dans une vision plus globale de l’industrie automobile qui veut répondre à une prise de conscience de ses clients : les moteurs à combustion, polluants, sont de moins en moins appréciés. Le succès de Tesla, le constructeur 100 % électrique d’Elon Musk, en est la preuve. Mais les voitures électriques doivent encore convaincre la majorité du public : plus chères, elles n’ont toujours pas une autonomie comparable aux voitures classiques ce qui freine les acheteurs.


5 Juillet 2017