Entreprises & Décideurs

Corporate management: information pour les dirigeants


Entreprises & Décideurs

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable

Véhicules électriques : recul important des ventes en avril





Les ventes de voitures électriques ont connu un plongeon inquiétant au mois d’avril, selon les chiffres de l’Avere, l'Association nationale pour le développement de la mobilité électrique. Toutefois, le mois de mars avait connu un record en la matière.



En avril, il s’est vendu en France 1 844 véhicules électriques, aussi bien des voitures pour particuliers que pour les entreprises. C’est une baisse importante de 30% par rapport au mois précédent. Néanmoins, l’Avere explique que le cumul depuis le début de l’année est largement positif avec une croissance de 6,6% : plus de 10 000 véhicules électriques ont en effet trouvé preneur en France depuis janvier.

Les constructeurs, c’est Renault qui détient la palme grâce à la Zoe qui s’est vendu à 939 unités à destination des particuliers. Le groupe français recule malgré tout de 5,2% en termes de ventes. Nissan est second du podium français, mais loin avec 198 unités (des Leaf) ; le constructeur partenaire de Renault voit ses ventes se dégrader de 59%. L’i3 permet à BMW d’être à la troisième place, avec cent unités.

Ces volumes de vente restent modestes par rapport aux autres motorisations traditionnelles. Néanmoins, le marché reste prometteur. À l’horizon 2040, les voitures équipées d’un moteur électrique représenteront 35% des ventes d’immatriculations neuves dans le monde, selon une étude de Bloomberg New Energy Finance. Il est vrai qu’il reste encore tout un équipement à mettre en place (les bornes de recharge, entre autres) et à améliorer l’autonomie des véhicules.


10 Mai 2017

Tags : automobile