Entreprises & Décideurs

Corporate management: information pour les dirigeants


Entreprises & Décideurs

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable

Theresa May officialise le Brexit en invoquant l’article 50





Le mercredi 29 mars 2017 est devenir officiellement un jour historique autant dans l’Histoire du Royaume-Uni que dans celle de l’Union Européenne. Theresa May, première ministre britannique, a déclenché la sortie du pays de l’Union Européenne en invoquant officiellement l’article 50 du traité de Lisbonne. Le Brexit aura donc bien lieu et une période d’incertitudes s’ouvre.



C’est dans le début de l’après-midi du 29 mars 2017 que le Brexit a été déclenché. Dans un discours tenu par la première ministre britannique mais, surtout, par la remise officielle à Donald Tusk de la lettre signée de sa main, l’article 50 du traité de Lisbonne a été invoqué. CE dernier gère la sortie d’un pays membre de l’Union Européenne, une situation inédite jusqu’à ce jour.

Désormais, la situation va être compliquée : le Royaume-Uni et l’Union Européenne vont entamer une longue période de négociations, un minimum de 2 ans est prévu mais les experts estiment que cette période pourrait être plus longue, pour établir dans les moindres détails la sortie de l’Union Européenne. De nombreux traités sont rendus, de fait, caducs, tandis que les droits et devoirs des citoyens européens au Royaume-Uni et des citoyens britanniques au sein de l’Union vont changer.

Le Brexit avait été voté à 51,3 % le 23 juin 2017 par référendum : les Britanniques devront donc faire face aux choix qu’ils ont exprimé et qui risque, peut-être, de donner des émules. Mais le Royaume-Uni ne faisant pas partie de la zone euro, la question de la monnaie, qui se poserait en cas de Frexit par exemple, n’existe pas.

Mais outre les négociations pour sortir de l’Union Européenne, le Royaume-Uni va faire face à des dissidences internes. L’Ecosse, qui a majoritairement voté pour un maintien du pays dans l’UE, a déjà fait savoir qu’elle réclamera un référendum pour son indépendance dans l’espoir de ne pas devoir sortir de l’Union Européenne.


29 Mars 2017