Entreprises & Décideurs

Corporate management: information pour les dirigeants


Entreprises & Décideurs

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable

Le protectionnisme : une hypothèse de travail ?







" Bad, very bad " : le commentaire récent, mais désormais célèbre, du président Trump, lors du sommet du G7 de Taormina de mai 2017, à l’encontre des excédents commerciaux allemands, est la confirmation que le protectionnisme est redevenu sinon une hypothèse de travail tout au moins une tentation pour nombre de gouvernements.  En publiant Une mesure protectionniste, l’Affaire du dédouanement des magnétoscopes à Poitiers, éditions VA Press (14,90 €), Patrick Klaousen s’attache à démontrer que pour critiquable que soit l’attitude du président Trump, le protectionnisme, loin d’être une fin en soi, est avant tout un outil dont l’usage ponctuel peut s’avérer justifié. Nous sommes en 1982. Au moment où est prise la décision de centraliser le dédouanement de tous les magnétoscopes importés en France au Centre Régional des Douanes de Poitiers, Laurent Fabius est ministre du budget et Michel Jobert ministre d’État chargé du commerce extérieur. Décryptage de l’exploitation politique d’une mesure protectionniste, l’Affaire de Poitiers illustre comment Michel Jobert, en quête d’une voie médiane entre une globalisation sauvage et un protectionnisme borné, instrumentalise une mesure douanière dans l’objectif de contraindre ses partenaires européens à mettre en place des stratégies à même de préserver leurs capacités industrielles. 

Patrick Klaousen
Patrick Klaousen
En ce printemps 2017, passé le péril populiste évité de justesse, évoquer l’Affaire de Poitiers c’est rappeler que la disparition de l’emploi industriel n’est pas une fatalité, et que la passivité de nos gouvernants face au démantèlement de pans entiers de l’industrie européenne, fait la part belle au populisme en pérennisant un chômage de masse de moins en moins bien supporté par les catégories les plus fragiles de la population. Le pragmatisme d’un « Michel Jobert arrêtant les japonais à Poitiers » sera-t-il entendu … fût-ce avec trente ans de retard par le non moins pompidolien Emmanuel Macron ?

L'auteur
Patrick Klaousen est docteur en droit public, maître de conférences à l’université de Rennes 1 et membre du Centre de Recherches Européennes de Rennes.

Commander


4 Juillet 2017