Entreprises & Décideurs

Corporate management: information pour les dirigeants


Entreprises & Décideurs

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable

Apple peut faire rouler ses véhicules autonomes en Californie





Apple a obtenu l’autorisation de faire circuler des voitures autonomes en Californie. Ce faisant, le créateur de l’iPhone confirme une fois encore son intérêt pour cette technologie prometteuse, mais qui doit faire ses preuves sur les routes.



Ce feu vert du Department of Motor Vehicles ne signifie pas pour autant qu’Apple veut tester ses propres véhicules. Dans les faits, le constructeur va plutôt éprouver des technologies logicielles développées en interne dans le cadre du projet Titan. Cet effort engagé il y a quelques années devait, si l’on en croit la rumeur, se consacrer au développement de la première voiture d’Apple. Néanmoins, Apple aurait revu ses ambitions à la baisse, et il s’agirait maintenant d’un système d’aide à la conduite, et pourquoi pas de conduite autonome.

Apple est loin d’être la seule entreprise engagée sur ce marché. Plusieurs grands noms ont eux aussi obtenu l’autorisation des autorités californiennes pour faire circuler leurs voitures sans chauffeur : Tesla, Nvidia, Alphabet (Google)… L’industrie de l’automobile « classique » est aussi sur les rangs puisque Volkswagen, Nissan, Subaru ou encore BMW et Ford sont partie prenante dans ces tests grandeur nature.

Apple entend peser de tout son poids sur ce secteur naissant. En fin d’année dernière, l’entreprise avait envoyé une lettre à la National Highway Traffic Safety Administration en charge de la sécurité routière aux États-Unis. On y apprenait que la société investissait dans les technologies d’intelligence artificielle à destination notamment des systèmes automatisés de conduite.


14 Avril 2017

Tags : apple