Entreprises & Décideurs

Corporate management: information pour les dirigeants


Entreprises & Décideurs

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable

Uber : toujours de lourdes pertes pour le spécialiste VTC





Uber, le groupe américain de véhicules de tourisme avec chauffeur (VTC) perd de l’argent. Beaucoup d’argent. L’entreprise a confirmé la perte de 2,8 milliards de dollars l’an dernier. Une véritable saignée, puisqu’en 2015 Uber accusait des pertes de 2 milliards…



La société n’étant pas coté en Bourse, elle n’a pas à répondre devant des actionnaires. Et le dernier tour de table pour capitaliser l’entreprise la valorise à hauteur de 70 milliards de dollars… Il n’y a donc pas lieu de s’inquiéter outre mesure, ce d’autant que l’activité est soutenue : en 2016, Uber a multiplié par deux les courses, ce qui représente 20 milliards de dollars. Mais le groupe fait face à d’autres défis.

Le premier, c’est de se sortir des nombreuses poursuites intentées contre Uber un peu partout dans le monde. En Italie par exemple, la justice a tout simplement interdit au groupe de continuer ses activités sur l’ensemble du territoire. En France, un groupe de chauffeurs VTC a porté plainte ce vendredi pour « salariat déguisé ». Autre problème tout aussi sérieux : la gestion managériale de l’entreprise.

Le fondateur et PDG d’Uber, Travis Kalanick, multiplie les faux pas ces derniers mois. Altercation houleuse et filmée avec un chauffeur VTC, participation à un groupe pour conseiller Donald Trump en pleine tempête contre le décret anti-musulman, … L’entreprise est aussi sous le coup d’une accusation de harcèlement sexuel. La direction du groupe cherche donc à moindre à cet impétueux PDG un directeur des opérations plus mature. Voire à lui retirer ses fonctions exécutives.


15 Avril 2017

Tags : uber