Entreprises & Décideurs

Corporate management: information pour les dirigeants


Entreprises & Décideurs

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable

Tout roule pour les cars Macron malgré la concentration





Les « cars Macron », issus de la libéralisation du transport routier de passagers en août 2015, se portent plutôt bien… même si la concentration en cours réduit les acteurs et augmente les prix.



L’Arafer, le régulateur des activités routières et ferroviaires, a dressé le bilan du secteur au troisième trimestre. Il est globalement positif du point de vue des opérateurs, avec un taux de remplissage qui progresse à 46%. Cette hausse s’accompagne d’une progression de la recette moyenne par passager aux cent kilomètres : elle s’établit à 4 euros hors taxe, ce qui représente une augmentation de 30 centimes par rapport au second trimestre.

Toute ces données font progresser le chiffre d’affaires du secteur. Il s’est affiché à 27,7 millions d’euros durant le trimestre. Pendant l’été, 2 millions de passagers ont voyagé à bord d’un de ces cars, ce qui porte à plus de 5 millions (5,35 millions précisément) le nombre de voyageurs depuis août 2015 et l’ouverture du marché.

Mais ce succès apparent cache une autre réalité : la concentration du secteur. Il est ainsi passé de cinq opérateurs, à trois seulement qui peuvent donc augmenter les prix. FlixBus a acquis les activités commerciales européennes de Megabus, tandis que Ouibus s’est offert Starshipper.


12 Décembre 2016

Tags : transport