Entreprises & Décideurs

Corporate management: information pour les dirigeants


Entreprises & Décideurs

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable

L'emploi progresse et change de visage





Les Français sont 25,8 millions à travailler, soit 3,4 millions de plus qu’il y a 30 ans, révèle une enquête du Ministère du Travail.



Les métiers du tertiaire ont été les plus créateurs d’emploi, notamment ceux du domaine de la santé et de l’action sociale, culturelle et sportive, et ceux des services aux particuliers. À l’inverse, les effectifs des métiers agricoles, industriels et artisanaux ont fortement reculé.

Le secteur tertiaire, grand gagnant

S’il y a un secteur dans le quel l’emploi a le plus progressé, c’est le tertiaire. Au début des années 1980, il totalisait 65 % de l’emploi total : il en totalise 77 % aujourd’hui. Cette progression concerne des secteurs comme le commerce, les services, les transports, l’administration publique, la santé et l’éducation. En trente ans, ces métiers ont gagné 5,3 millions d’emplois. 19,8 millions de personnes les exercent aujourd’hui.

Les services aux particuliers (aides-soignants, infirmiers et sages-femmes, médecins, professions paramédicales, ainsi que les métiers de l’action sociale, de l’orientation, de l’action culturelle et sportive) ont également connu une belle progression : leurs effectifs ont augmenté de 1,03 million pour atteindre 3 millions aujourd’hui. Ils représentent 12 % de l’emploi total.

Parmi les autres secteurs qui ont créé le plus d’emplois nets, on peut citer la gestion et l’administration des entreprises (+655 000 emplois), la communication, l’information, les arts et le spectacle (+318 000), la recherche (+252 000), ainsi que l’enseignement (+247 000).

Des destructions d’emplois également

Mais dans le tableau de la France qui travaille, il y a aussi des secteurs qui ont perdu des emplois.Il s’agit de la plupart des métiers de l’industrie (automatisation et concurrence étrangère oblige) et des métiers de la mécanique et du travail des métaux. L’industrie emploie aujourd’hui 3,1 millions de personnes contre 4 millions il y a 30 ans. En d’autres mots, elle représente 12 % de l’emploi total aujourd’hui, contre 18 % il y a trente ans.

Mais la plus forte destruction d’emplois concerne l’agriculture. 958 000 personnes travaillent dans ce secteur aujourd’hui : ils étaient plus de 2 millions au début des années 1980. Le nombre d’agriculteurs et éleveurs indépendants a fortement diminué, surtout entre 1980 et 1990. Le nombre de techniciens et cadres de l’agriculture a, au contraire, progressé : ils sont 40 000 plus nombreux aujourd’hui qu’il y a 30 ans.


17 Janvier 2017