Entreprises & Décideurs

Corporate management: information pour les dirigeants


Entreprises & Décideurs

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable

Aux USA les patrons gagnent près de 350 fois le salaire de base





Les critiques sur les salaires des grands patrons continuent, notamment aux Etats-Unis où certains Etats n’ont pas de salaire minimum et où aucune loi ne fixe un montant maximum pour le salaire des grands patrons. De fait, entre le salaire de base des Américains et celui des PDG des grandes entreprises, le grand-écart est mirobolant.



cc/pixabay
cc/pixabay
Une étude menée par le syndicat américain AFL-CIO et publiée mardi 9 mai 2017 montre que les inégalités salariales sont encore très présentes aux Etats-Unis. Le salaire de base, lui, n’a pas évolué depuis 50 ans selon le syndicat. Il reste à 37 600 dollars en tenant compte de l’inflation, selon l’étude. De quoi alimenter encore un peu plus la polémique qui touche tous les pays industrialisés.
Le patron le mieux payé des Etats-Unis est, en outre, le patron d’une entreprise qui prône égalité et responsabilité : Google. Sundar Pinchai, à la tête de la filiale d’Alphabet, a touché 100,6 millions de dollars en 2016. Deuxième au classement, Thomas Rutledge, à la tête de l’opérateur Charter Communication, avec une rémunération totale de 98,5 millions de dollars. LE top 3 des patrons les mieux payés outre-Atlantique se clos avec Dara Khosrowshahi, patron de l’agence de voyages en ligne Expedia, selon AFL-CIO.
Le syndicat épingle également les sommes détenues par Apple, Pfizer et Microsoft sur des comptes offshore : 230 milliards de dollars, 197 milliards de dollars et 124 milliards de dollars respectivement.
En France, où la polémique avait également éclaté, notamment concernant le salaire du patron de Renault, Carlos Ghosn, le gouvernement a changé les règles. La loi Sapin 2, entrée en vigueur en mars 2017, permet aux actionnaires de mettre un veto sur les rémunérations proposées par le Conseil d’Administration pour les dirigeants. Avant ça, le vote des actionnaires n’était que consultatif.


10 Mai 2017